Raie Manta

MANTALEAU

 

 

drapeau indonésie Compte-rendu de la croisière Komodo en Octobre / Novembre 2008

 

*Si vous utilisez Internet Explorer, vous pouvez sans risque autoriser le contenu bloqué pour visualiser le diaporama

 

 

Ci-dessous quelques exemples de photos.

Pour voir l'intégralité, consultez les galeries.

 

Date du séjour : du 24 Octobre au 8 novembre 2008

Organisation du voyage : individuelle

Club : Ari Dive / Bateau Ari Jaya

Plongées réalisées : 34 (dont 8 de nuit)

Avis général : Superbes fonds sous marins ! coeur

 

Sites de mes plongées :

Sebayur Kecil, Gili Lawa Darat, Castel rock, Crystal Rock Est, Crystal Rock Ouest, Gili Lawa Laut, Baie de Gili Lawa Laut, Light House, Gili Lawa Laut Passage Kecil, Tanjung Gili Lawa, Grand passage, Batu Bolong, Gili Lawa Darat Wall, Gili Lawa Darat mouillage, Pulau Bakau, Karang Makasar, Siabe Kecil, Batu Bajo Dive, Batu Pengah, Rinca surprise (x2), Yellow wall (x2), Cannibal Rock (x2), Torpedo Point, Baie sud Rinca, Crynoid Canyon, Boulders, Manta Alley (x2), Loh Sera wreck, Pink Beach (x2)

 

Accès à la galerie de photos sous marines

Accès à la galerie de photos sous marines de nudibranches

Accès à la galerie de photos sous marines de raies mantas

Accès à la galerie de photos de la croisière et des visites

Accès à la galerie de photos des varans

 

Accès à la galerie de photos sous marines / Format HTML

Accès à la galerie de photos sous marines de nudibranches / Format HTML

Accès à la galerie de photos sous marines de raies mantas / Format HTML

Accès à la galerie de photos de la croisière et des visites / Format HTML

Accès à la galerie de photos des varans / Format HTML

 

Un peu de géographie...

carte indonésie carte indonésie Komodo

 

Le parc national de Komodo

carte Komodo carte Komodo

 

Cartes des sites de plongée

sites de plongée Komodo sites de plongée Komodo sites de plongée Komodo sites de plongée Komodo

 

Compte-rendu du séjour

 

LE CHOIX DU BATEAU ET DU CLUB DE PLONGEE

 

Mes recherches ont commencé fin 2007.

J'ai contacté tous les intermédiaires et bateaux dont je trouvais les coordonnées sur le net, dont Komodo Diving, Mona Lisa Cruises, Komodo Travel, Komodo tours, Song Line Cruises...

Il y en a pour tous les budgets... entre 150 et 500 USD par jour et par personne selon le confort souhaité... Tant pis pour la clim et la salle de bain individuelle, ce qui comptait, c'est la plongée! Je me suis donc axée sur les tarifs les plus abordables...

Et en fait, il n'y a pas tant de possibilités que cela... Dans la majorité des cas, il s'agit de croisières d'une semaine, axées sur le Nord de Komodo. Peu de possibilités de charter ou d'aller au sud... dans une gamme de prix raisonnable!

Or, j'avais repéré qu'il y avait de beaux sites de plongée au sud de Rinca (en particulier pour la macro) et au sud de Komodo (dont un site avec Mantas!)...

En outre, certains bateaux n'étaient pas satisfaisants sur plusieurs aspects : certains se limitent à 2 ou 3 plongées par jour, d'autres proposent 1 guide pour 6 à 8 personnes ou limitent la durée des plongées...

Certes, vous me trouverez exigeante, mais dans un site comme Komodo où il peut y avoir de forts courants, un guide pour 4 me semble le minimum raisonnable. D'autant plus que pour un groupe avec des photographes, il est important de faire de petites palanquées.

En outre, depuis l'expérience que nous avons eu en Thaïlande sur le Pawara qui limite les plongées de jour à 45 minutes et voulait limiter celles de nuit à 30, la durée des plongées est un aspect à vérifier au préalable ! Faire tout ce voyage pour remonter avec plus de 100 bars, pas question!

Bref, 70 mails plus tard, je n'avais pas trouvé la solution parfaite, mais des possibilités acceptables... et finalement, je finis par trouver par hasard deux autres possibilités :

- Komodo Sailing, rencontré au salon de la plongée... hélas, le programme prévu ne permettait pas d'aller à Komodo en Octobre/Novembre

bateau Ari Jaya

- Ari Dive, géré par Jérôme et Aleksandra, trouvé suite au mail d'un client satisfait sur le forum du routard.

Après de longs échanges avec Ari Dive concernant les conditions de plongée, la sécurité et l'organisation de la croisière, nous trouvons des dates possibles (en fait, début février, il restait déjà peu de disponibilités en Octobre/Novembre), convenons de limiter les passagers à notre groupe de 5 personnes, de faire 4 plongées par jour (avec supplément), d'aller au Nord et au Sud de Rinca ainsi que à Manta Alley (un choix que je ne regretterai pas un instant!) . 2 guides sur le bateau, Aleksandra et Jérôme... OK! Nos plongées ne seront pas limitées, sauf si les conditions le nécessitent, OK! Le, vol intérieur et l'hôtel seront réservés par Ari Dive. Lien vers le site web Ari dive

 

Conclusion : il est tout à fait possible d'organiser par soi même une croisière à Komodo et les intermédiaires pouvant proposer un bateau et un programme ne manquent pas. Tous les budgets et conforts sont possibles. La majorité des prestataires proposent de réserver le vol intérieur ou fournissent un contact avec une agence locale pour le faire.

 

 

île de Komodo

ORGANISATION DU VOYAGE ET PROGRAMME

Le programme a été organisé par mail avec Aleksandra de Ari Dive

J1 : Départ de Paris

J2 : Arrivée à Denpasar, nuit à l'hôtel (pas de correspondance immédiate possible pour Labuan Bajo)

J3 : Vol Denpasar / Labuan Bajo . Début de la croisière / 2 plongées

J4 à J12 : Croisière / 4 plongées par jour sauf 1 jour avec 3 plongées + visite du parc national de Komodo

J13 : Retour vers Labuan Bajo / 2 plongées

J14 : Location d'un bateau pour aller visiter le parc national de Rinca

J15 : Visites autour de Labuan Bajo : villages, cascade, grottes

J16 : Vol Retour Labuan Bajo / Denpasar

(le séjour se poursuivra par quelques jours à Bali dont le compte-rendu est ici : Compte-rendu Bali Novembre 2008

 

Le vol intérieur sera réservé directement par Aleksandra et les billets nous seront remis à l'hôtel à Bali.

L'hôtel à Labuan Bajo est également réservé par Aleksandra qui nous mettra en contact avec un guide local pour les visites après la croisière.

Règlement du séjour : acompte de 30% de la croisière par virement sur le compte de Jérôme en Indonésie

Solde de la croisière sur place en euro ou roupies.

Autres frais en Roupies sur place à Aleksandra : billets d'avion + taxes du parc de Komodo + Hôtel à Labuan Bajo

 

 

LE VOYAGE / LES VOLS

 

Vol Paris / Denpasar (Bali) via Singapour avec Singapour Airlines, comme pour tous mes précédents voyages en Asie.

Toujours les avantages habituels :

- facilité de réservation par Internet, choix des sièges et des repas,

- écrans individuels, très nombreux films (dont en français) et jeux vidéos,

- nouveaux avions très confortables en éco (300ER),

- horaires, escale super à Singapour. Du shopping à gogo, prix raisonnables, possibilité de visiter gratuitement la ville ou d'aller à la piscine sur le toit de l'aéroport si vous avez le temps.

- prix comparables aux autres si on s’y prend très tôt ou si on profite des promotions.

Un gros bémol à signaler : jusqu'à présent, les plongeurs pouvaient bénéficier de 10 kilos supplémentaires sans supplément en le demandant à l'avance. C'est confirmé, ce n'est plus le cas!

 

paysage en volVol Denpasar / Labuan Bajo avec IAT (Indonesia air Transport)

Nous avons eu droit à un avion à hélices de type Fokker, ça change de Singapour Airlines!

Les points positifs :

- vols Aller et retour à l'heure, aucun incident, pas de perturbations en vol

- suppléments pour les bagages excédentaires au delà de 20 kilos en soute bon marché (environ 1 euro par kilo), pas de contrôle des bagages à main

- jolis paysages pendant le vol

- bref, un vol agréable

Les points négatifs :
- le repas est "surprenant" (un pain plutôt sucré, recouvert d'une couleur verte, garni avec ce qui ressemble vaguement à du fromage) et de l'eau... mais en 1h20, on n'est pas là pour manger!
l'avion - le contrôle des bagages au retour est quasi inexistant... par exemple, vous avez le choix entre déposer vos bagages à main sur le tapis roulant ou les garder avec vous en franchissant le portillon gardé par du personnel l'oeil rivé sur le portable qui ne vous adressera pas un regard!

- peu de place pour les bagages à main, un sac de type cabine ne passe pas (il faut alors demander à l'hôtesse et le lui confier, il finira à l'entrée, devant les portes)

- et surtout... le transport des bagages! Nos bagages (tous ceux de notre groupe de 5 et ceux de pas mal d'autres passagers) n'ont pas suivi à l'aller malgré le paiement du supplément pour les transporter. Par chance, ils sont arrivés le lendemain, et sur ce point, Jérôme de Ari Dive a fait tout son possible (faire appeler leur bureau à Denpasar, tenter de s'assurer qu'ils seraient transportés le lendemain).
Malgré tout, ce fut stressant, coûteux (perte de la journée de croisière plongée payée avec les suppléments d'une 4ème plongée, plus un aller retour en plus en mini bus à régler pour aller à l'aéroport le lendemain, "emplettes de survie" comme brosse à dents, dentifrice, tee shirt, savon...) et bien sur très agaçant!

Au retour, nous avions prévu quelques jours à Bali pour ne pas risquer un problème avec le vol international. Tout s'est bien passé, mais nous avons veillé à ne pas perdre de vue nos bagages à Labuan Bajo, ce qui est assez facile puisque tout est transporté à la main devant nos yeux entre le comptoir d'enregistrement et l'avion.

Mon conseil : même si il parait que ce type d'inconvénient est rare, il faut l'envisager. Garder sur soi de quoi passer une journée sans bagages (ainsi que les denrées alimentaires, le fromage que nous avions emmené n'a pas du tout apprécié la journée de stockage à Bali!) et prévoir un peu de battement au retour au cas où...

 

 

parc de Komodo

CLIMAT

Octobre/ Novembre est la fin de la saison sèche. Pendant la croisière, nous avons eu majoritairement du soleil le jour, parfois un peu de nuages, rarement de la pluie. Les paysages étaient particulièrement arides, et sur les îles, on voyait bien le manque d'eau. D'ailleurs, le point d'eau des varans à Rinca était une mare de boue!

A Labuan Bajo, le climat est différent! Une pluie le soir, ce n'est pas bien gênant, mais nous avons aussi eu droit à une excursion particulièrement arrosée! La végétation y est d'ailleurs fort différente que lors de la croisière, les alentours de Labuan Bajo sont verts, les rizières bien humides, la végétation luxuriante.

Novembre, c'est aussi la saison des mangues, comme à Bali, on s'est régalés !

 

 

du courant!PERIODES ET CONDITIONS DE PLONGEE

Saisons de plongée

A part pendant la période des pluies, qui culmine en janvier et février, on nous a dit qu'il est possible de plonger au Nord et au centre du parc national de Komodo toute l'année.

Par contre, pour le Sud de Komodo et de Rinca, la meilleure saison est de Septembre à Novembre.

 

Température de l'eau

L’eau est plus fraîche dans le Sud et la visibilité moins bonne, mais le Sud a des avantages indéniables : au Sud de Rinca, un paradis pour la macro et les photographes, au Sud de Komodo, le célèbre site de Manta Alley

Nous avons eu au Nord des températures entre 25 et 29°

Au sud de Rinca et de Komodo, la température restait constante à 25° (on s'attendait à ce que l'eau descende jusqu'à 22°, ce fut une bonne nouvelle!).

 

du courant!Les courants...

Côté courants, Komodo est réputé pour ses courants forts.

Et bien je vous confirme! Ce site n'est pas à mettre entre toutes les palmes!

Des palmes, il en faut, et des solides, et des jambes aussi! Du courant, il y en a souvent! Parfois c'est prévisible et on le voit dès la surface... mais son intensité et le sens n'est pas toujours prévisible!

Jérôme faisait attention à ce point et veillait à plonger dans les meilleures conditions possibles. Un briefing clair nous indiquant les courants possibles et la conduite à tenir, cela permet de savoir ce qui nous attend. Malgré tout, cela n'empêche pas les surprises! Nous avons été confrontés à des courants forts et au fameux risque des courants descendants, sans compter les courants montants, horizontaux, en profondeur, en surface... la plupart du temps, impossible de lutter, il faut se laisser porter... tenter de rester avec son binôme, tant pis si on perd le reste du groupe...

Inutile de préciser qu'il est nécessaire d'avoir une bouée de surface, un miroir, nous avions aussi prévu de puissants sifflets, des cyalumes, des flashs lumineux.

Souvent, il était nécessaire de s'accrocher à la paroi ou à ce que l'on pouvait, de ramper pour remonter, et nombre d'entre nous ont fini avec des mains fort écorchées et douloureuses. Pour la première fois de ma vie, j'ai décidé de mettre des gants, ce qui s'est révélé fort utile. Mon conseil : prévoyez un crochet pour vous accrocher et progresser plus facilement, des gants et une attache très solide de l'équipement et du matériel photo ou vidéo.

 

 

coucher de soleilNOTRE CROISIERE, LE BATEAU, LES REPAS

Suite au problème des bagages, nous commencerons la croisière avec 1 jour de retard.

En remplacement, le premier jour nous a permis d'aller visiter le village de Rinca le matin, et le parc National de Rinca le lendemain matin (les visites qui étaient prévues après la croisière).

Le bateau Ari Jaya est conforme à la description qui en est faite sur le site Web de Ari Dive. Il est d'un confort rudimentaire, mais fonctionnel.

Cabines : pas très grandes, limitées à un lit (un peu juste pour un couple) et une étagère dans l'entrée. Possibilité de ranger ses sacs sous le lit ou au dessus de la cabine. Possibilité de dormir sur le pont, ce que fera mon binôme pendant toute la croisière, ouf, il n'a pas plu!

Douche : 1 salle de bain avec une douche à température ambiante. On se limitera à 1 douche rapide par jour pour économiser l'eau qui sera du coup en quantité suffisante. On regrette l'absence d'une douche de pont qui aurait permis de se doucher à plusieurs simultanément pour aller plus vite après la 4ème plongée.

Repas : ils sont pris à l'abri dans la cabine ou sur le pont (ce qui est très agréable, mais moins confortable). Ari dive a pris en compte nos souhaits culinaires et nous avons tous pu manger correctement. Le matin, avant la première plongée, café ou thé et en-cas. Puis le petit déjeuner avant la seconde plongée. Repas avant la troisième plongée, puis en-cas. et pour finir le dîner après la 4ème plongée.

Boissons : eau, thé, café à volonté. Boissons gazeuses en supplément. Pensez à compter les canettes au départ et à bien noter les consommations. Nous avons du payer des consommations en plus que ce que l'on avait déclaré. Vu le prix des boissons (il y en avait pour 3 euros!) et celui de la croisière, sans compter le vin, fromage, saucisson et foie gras que nous avions ramené et partagé, nous avons jugé ce geste comme pas du tout commercial... Vexés, nous avons repris le vin qui n'avait pas été consommé pendant la croisière! J'ai honte, mais sur ce coup, nous avons été tellement interloqués que c'est comme ça!

coucher de soleilLe pont : d'après ce que l'on a vu des autres bateaux, c'est un atout du bateau Ari Jaya que la plupart n'ont pas. Au dessus des cabines, un espace permet de mettre 5 matelas et de faire une bonne sieste à l'ombre entre les plongées. Il y a également 2 sièges de type transat à l'avant du bateau pour ceux qui veulent profiter du soleil.

L'équipement de plongée : nous avions tous notre propre équipement, des adaptateurs INT/DIN sont disponibles pour ceux qui ont un détendeur en DIN, les bouteilles étant toutes en INT fixe. Une annexe permet de récupérer les plongeurs. Sur ce point, nous avons eu la chance que Jérôme puisse emprunter l'annexe d'un autre bateau ce qui a grandement facilité les plongées car l'annexe d'origine ne permet pas de transporter 6 plongeurs.

Pendant la croisière : à part manger, dormir et plonger, il est possible de grimper sur une colline pour admirer la vue et le coucher de soleil, de visiter les parcs nationaux de Rinca et Komodo ainsi que les villages. Je vous détaillerai les visites un peu après. Les paysages sont superbes, les couchers de soleil magnifiques. A voir également, l'envol de milliers de chauves souris.

 

 

LES PLONGEES

Le départ des plongées se fait généralement en sautant du bateau, parfois de l'annexe pour les plongées de nuit ou lorsque le bateau est au mouillage. Récupération par l'annexe, on tend son matériel avant de monter à l'échelle.

Première plongée vers 7h00, seconde vers 11h00, puis 3ème vers 15h00, et plongée de nuit aux alentours de 19h00 (variable selon les durées de navigation et les horaires des marées). Cela laisse le temps de manger et se reposer, faire une sieste, admirer le paysage, lire ou parler de plongée...

Ci-dessous quelques notes prises sur mon carnet de plongée (à titre indicatif, car bien sur, la visibilité, les courants et la vie sous marine changent à chaque plongée!), pour le reste, des photos valent mieux qu'un long discours, je vous laisse constater par vous même via mes galeries de photos :

- Sebayur Kecil : peu poissonneux, joli coraux, moyen.

- Gili Lawa Darat : belle plongée de nuit, crevettes, murène, nombreuses danseuses espagnoles.

- Castel rock : tombant très poissonneux autour d'un rocher, bans de carangues, requin point blanche, gros mérous, empereurs.

- Crystal Rock Est : tombant autour d'un rocher, nombreux coraux, moyennement poissonneux, carangues, tortue, napoléons, coraux.

- Crystal Rock Ouest : un peu de courant, beaucoup de vie et de coraux, tortue, murène.

- Gili Lawa Laut : petit tombant et sable blanc, tortue, raies, nudibranches.

- Baie de Gili Lawa Laut : plongée de nuit où nous n'avons pas trouvé les mandarins, jolis scorpions, gobies, crustacés.

- Light House : joli tombant, très beaux coraux, tortue.

- Gili Lawa Laut Passage Kecil : plongée difficile, fort courant dans la passe, beaux murs de coraux jaunes et oranges, un beau poisson crocodile noir.

- Tanjung Gili Lawa : belle plongée de nuit, nombreuses espèces de vers plats, de crabes, crevettes et une seiche

- Grand passage : fort courant dans la passe, trop pour faire des photos! nombreux bans de poissons, grosses carangues, tortue.

- Batu Bolong : beau tombant et belle visibilité. Très poissonneux. Requins, nudibranches, gobies, tortue, carangues en chasse. Fort courant de part et d'autre du rocher, impossible de se déplacer !

- Gili Lawa Darat Wall : visibilité pas terrible, coraux, crevettes, sable...

- Gili Lawa Darat mouillage : plongée de nuit. Joli les 20 1ères minutes (nudibranches, crabes, crevettes), puis corail cassé, tortue.

- Pulau Bakau : Dérive pas très agréable en s'arrêtant tous les 10 mètres pour essayer de s'accrocher et de s'arrêter pour ne pas perdre le groupe. Tortue, perroquet à bosse, napoléon.

- Karang Makasar : un des manta point! Raie pastenague imposante, requins nourrice, perroquet à bosse et raies manta ! Courant rendant difficile les photos et l'observation des mantas.

- Siabe Kecil : beaucoup de nudibranches mais eau froide et du courant dans tous les sens!

- Batu Bajo Dive : faible visibilité mais plein de petites choses à voir, crevettes, nudibranches... type "muck dive", courant en fin de plongée.

- Batu Pengah : courant moyen à la descente, fort ensuite. Impossible de rester accrochés au rocher. Avec mon binôme, nous nous tenons et nous laissons dériver dans le courant qui monte, descend, reste horizontal... la bouée fait l'hélice en surface et à 5 mètres, nous rencontrons un courant descendant mais arrivons à remonter immédiatement. Le reste de la palanquée sera pris dans un courant qui va les entraîner de 5 à 35 mètres! Ouf, plus de peur que de mal... on a eu de la chance...

- Rinca surprise : après l'épisode des courants descendants, nous ne serons que 2 à plonger. On décide de rester là où est mouillé le bateau et de plonger au hasard, sur un site inconnu que l'on appellera "Rinca surprise" et quelle surprise! Une superbe plongée près d'une mangrove, très riche, de type "muck dive". Scorpions, ballons, crocodiles, syngnathes, très nombreux nudibranches et même des crevettes arlequin que Aleksandra et Jérôme n'avaient jamais vu à Komodo!

- Rinca surprise : plongée de nuit où nous reverrons les crevettes arlequin et l'abondance de macro, des vers plats, des pleurobranches, des nudibranches partout!

- Yellow wall (x2) : superbe mur recouvert de coraux impeccables, tellement beau que l'on en oublie que l'eau est à 25°. Belle visibilité, nombreux nudibranches, holothuries, et une profusion de "pommes de mer" (sea apple ou pseudocolochirus violaceus). On a tous tellement aimé que l'on demandera à refaire ce site.

- Cannibal Rock : encore une superbe plongée au sud de Rinca! Des nudibranches énormes, nombreux et variés. Squille, pomme de mer, des parois recouvertes de coraux verts, jaunes, oranges, magnifique!

- Torpedo Point : faible visibilité. A la recherche de poisson fantôme que nous ne trouverons pas... mais de beaux nudibranches, plain de macro et un poisson grenouille

- Baie sud Rinca : froide plongée de nuit, mais intéressante. Poulpe, seiche pharaonique, pleurobranches, danseuse espagnole, poissons crocodile, nombreux nudibranches

- Crynoid Canyon : mur comparable à Yellow Wall mais moins riche et moins joli

- Boulders : visibilité moyenne, quelques jolis nudibranches sur le mur.

- Cannibal Rock : plongée de nuit magnifique sur le mur recouvert de coraux. Beaucoup de comatules, d'étoiles de mer, d'oursins et de nudibranches

- Manta Alley (x2) : des mantas bien sur! de partout! quel dommage de devoir remonter... 2 belles plongées de près de 80 minutes! Pas de courant. Meilleure visibilité à la première plongée du matin.

- Loh Sera wreck : difficile de comparer après les plongées avec les mantas! Visibilité pas terrible, plongée moyenne

- Pink Beach (x2) : plongée de nuit moyenne, quelques crabes, nudibranches, un beau pleurobranche. 1 plongée de jour tout aussi moyenne, mais de gros nudibranches. Assez poissonneux de jour.

 

 

A LABUAN BAJO : LES HOTELS ET REPAS

vue du Golo Hill Top

- Hôtel Golo Hill Top : il y a peu de choix à Labuan Bajo... mais il y en a pour tous les goûts et budgets. Un grand resort cher ou un autre plus petit avec piscine à prix moyen, que j'ai écartés car nous pensions visiter pendant 2 jours et donc ne pas en profiter. Quelques petits hôtels soit au centre du village et bruyants, soit un peu éloignés... ou le Golo Hill Top, tenu par 2 hollandaises très sympathiques, qui a l'avantage d'être un peu à l'écart du bruit de la ville et de proposer plusieurs gammes de logement (afin de répondre aux souhaits de tout le petit groupe).

En effet, l'hôtel est calme, la vue superbe, les chambres agréables. Une bonne douche chaude fut la bienvenue après la croisière...

Le service de blanchisserie pratique des tarifs fort raisonnables et a permis de laver tous nos vêtements avant de repartir pour Bali.

Il est un peu à l'écart et nécessite de se déplacer en mini bus local, et donc de négocier sans cesse les tarifs!

 

- Repas : Nous avons mangé au restaurant de l'hôtel, et finalement, c'est l'endroit que j'ai préféré!

Nous avons testé un restaurant au village, dont j'ai oublié le nom... rien d'exceptionnel!

Nous avons aussi mangé dans un restaurant lors d'une pause ravitaillement pendant la croisière. Nous avions le choix entre manger sur le bateau ou à terre... finalement, si c'était à refaire, je resterais sur le bateau, c'est gratuit, et en plus c'est meilleur!

Honnêtement, j'étais ravie de repartir à Bali où la nourriture est souvent bien meilleure.

Bref, Labuan Bajo ne m'aura pas laissé un souvenir culinaire impérissable!

 

 

 

Varan

LES VISITES

 

Le village de Rinca : petit village sympathique fort accueillant, à visiter si on en a l'occasion pour voir la construction des bateaux, les habitations et y rencontrer les habitants.

 

Le parc national de Rinca : superbe! Nous avons eu la chance d'y voir de nombreux dragons lors d'une promenade de 2 heures. Il y en avait à la fois se promenant au bord du chemin, lézardant au soleil ou près des maisons des gardiens, en train de manger une carcasse de buffle ou de boire au point d'eau. Guide très sympa.

Varan 

Le parc national de Komodo : décevant! Mais où sont les dragons??? Il semble que ce parc soit devenu une attraction touristique "attrape touriste"! Tout y est super organisé, avec une entrée décorée et bien propre, des guides qui semblent réciter une leçon... et au bout de 2 heures de promenade, aucune queue de varan en vue! En fait, à la fin de la ballade, on vous fait passer par des stands qui vendent des sculptures et diverses bricoles... puis vous vous demandez pourquoi on se dirige vers des maisons... et ils sont là, les varans! Il y en a quelques uns paresseusement endormis sous les maisons, dans la boue... ben voyons! comme ça au moins, les touristes peuvent prendre une photo! Bref, rien de bien captivant, très loin de ce qui semble encore naturel à Rinca!

 

rizières à FloresCascade et grottes : on nous a proposé, en une journée d'aller voir une jolie cascade près d'un village, et des grottes.

La cascade était accessible après 1 heure de marche facile... ça, c'est la théorie du guide...

Nous voilà donc partis de bon matin, dans une belle voiture climatisée (immatriculée à Bali, comme cela semble être le cas de toutes les voitures les plus haut de gamme que nous avons croisées)... premier arrêt pour acheter un indispensable anti moustique... puis environ une heure de promenade en voiture pour traverser des forêts et rizières... sympa!

La voiture s'arrête au milieu d'une route en construction... tout le monde descend...

Nous voilà partis pour un peu de marche dans les pierres, un peu en descente... nous arrivons près d'une école d'où tout les enfants accourent pour nous saluer, puis traversons un village...

des écoliers nous accueillentAprès déjà 1 heure de marche... songeant déjà qu'il faudra tout remonter, nous imaginons la cascade et une bonne baignade, près du village... Après avoir traversé le village qui nous préparera un repas le midi, nous continuons... il fait chaud! Après 15 minutes, on s'arrête... pause en-cas... les guides nous préparent de l'ananas frais... mmm... excellent! et nous confectionnent des bâtons... ça nous amuse, on joue avec... et nous voilà repartis, les bâtons commencent à être utiles pour faciliter la descente en terrain boueux... au bout d'une quinzaine de minutes, on demande où est la cascade. Le guide nous montre une zone un peu plus loin et nous explique "à partir de là-bas, il ne restera plus que 45 minutes!" Et là on se regarde tous, dépités... trop tard pour faire demi tour... allez, on y va! Les dernières minutes seront très difficiles, descendre dans la boue, les rochers, entre les arbres, en s'accrochant d'une main au bâton, de l'autre à la végétation... on comprend pourquoi il y a autant de guides que de personnes... pour nous aider et ramener au cas où! Bon, ils peuvent porter les filles.. mais les hommes... allez, courage!

la fameuse cascadeEnfin la cascade, tout le monde se lance dans l'eau rafraîchissante, ceux qui en ont le courage nagent jusqu'à la cascade, les autres paressent dans l'eau ou comme des lézards au soleil sur les rochers. Par chance, nous avions pris assez d'eau et quelques biscuits, juste assez de forces pour le chemin du retour jusqu'au village!

Au village, un repas est servi... bizarre mélange qui ressemblait à des pâtes trop cuites avec des petits trucs croquants dedans, et du riz... on a faim, on mange d'un air septique... mais personne n'a été malade par la suite !

Puis il faut rentrer, et voilà la pluie qui s'en mêle! On nous coupe des feuilles de bananier pour se protéger, tout le village regarde notre groupe passer, mi souriant, ou franchement amusé... c'est vrai qu'on a l'air ridicules à essayer de se protéger un peu de la pluie (et surtout nos sacs et appareils photo) avec nos feuilles de bananier sur la tête!

La route est glissante, la pluie ne se calme pas... on croise alors un camion, qui est en fait le "bus" qui assure la liaison entre le village et la route en construction plus haut où nous avons laissé la voiture. On ne réfléchit pas, on grimpe sur les roues pour se hisser à l'arrière du camion, où des planches ont été aménagées en guide de siège. Et nous voilà ballottés à l'arrière, réalisant que le chemin n'est pas plus grand que le camion, que sur le côté, il y a un précipice, et que le camion dérape sur les rochers, les pierres et la boue... il vrombit, prend son élan, franchit un rocher en dérapage, s'arrête juste à temps pour ne pas tomber, le conducteur braque dans l'autre sens et recommence... Là, on se dit que à pieds, on était plus en sécurité et que ce moyen de transport est un risque fou! Heureusement, on avait déjà fait une partie du chemin et ce supplice ne durera pas longtemps. C'est ravis que l'on posera pieds à terre pour retrouver la voiture.

Et nous voilà repartis, trempés, boueux, épuisés... Nous demanderons une pause pour prendre un verre et reprendre nos esprits avant d'aller finir la visite avec les grottes!

Les grottes... bon, ce sont des grottes ! A l'entrée, on nous donne des torches et nous suivons le guide. Il y a des stalagmites, des stalactites, des coraux et traces dans la roche... une belle cavité avec des chauves souris... et un peu partout de drôles d'araignées sur les murs...

Au retour à l'hôtel, les vêtements du jour partiront directement à la blanchisserie de l'hôtel, avec une légère honte de présenter un tas de boue aussi sale et puant!

 

Le village de Labuan Bajo : ... un village, sans plus! Il n'y a rien à voir, rien à faire... à part une visite tôt le matin au marché. Ce n'est clairement pas un endroit touristique, quelques boutiques locales, des centres de plongée... Shopping très limité! D'ailleurs, le premier jour, nous n'avons pas réussi à trouver un short ou un tee shirt au plus grand supermarché pour les hommes. L'option croisière est définitivement la meilleure pour plonger à Komodo, d'autant plus que les centres de plongée ne vont dans le sud que très exceptionnellement !

 

Autre loisir : le massage !

Autant à Bali, on trouve des massages à tous les coins de rue... qu'à Labuan Bajo, c'est inconnu! Nous finirons par trouver une école de massage pour handicapés, gérée par notre guide de la veille...

Puisque la journée de visite de Rinca a été réalisée au début du séjour, nous avons journée libre et prenons rendez-vous pour un massage réparateur après le fameux treck de la cascade... nous nous répartissons les sourds muets et aveugles, ceux qui sont doux et ceux qui ont plus de poigne... on nous explique quelques signes pour communiquer si le massage est trop fort ou trop doux et c'est parti... Bon, comment dire.... c'est un massage, certains auront plus de chance que d'autres... d'une manière générale, les aveugles se sont révélés plus efficaces... Drôle d'expérience...

 

 

RETOUR VERS BALI

Les taxis réservés la veille n'arriveront pas... Inquiets, nous demandons de l'aide à un employé de l'hôtel qui ira nous chercher un bus local sur le route... On s'entasse tous avec les bagages et ouf, nous arriverons à l'aéroport à temps, et le vol sera à l'heure.

Arrivée à Bali avec les bagages après un vol tranquille!

Fin du séjour, il ne reste plus qu'à savourer une autre partie des vacances à Bali!

 

 

Les Plus de ce voyage

- Visiter les sites de plongée en croisière, c'est clairement la meilleure solution!

- De superbes plongées, des coraux magnifiques, des sites très poissonneux, une variété de nudibranche fantastique

- L'état intact des coraux, la taille incroyable de la vie, tant les nudibranches, les mérous, les carangues... tout avait une taille qui nous a semblée bien supérieure à tout ce que l'on a vu auparavant

- Les sites de plongée au Sud de Rinca et de Komodo, à ne pas manquer !

- Bien sur, le bonheur de plonger avec des raies mantas

- Le bon rapport qualité/prix du voyage avec Ari Dive

- Le fait d'avoir pu organiser la croisière comme on le souhaitait, avec un petit groupe d'amis plongeurs a contribué à une bonne ambiance

 

Les Moins

- L'absence de bagages à l'arrivée qui nous a fait perdre une journée

- Les conditions de plongée et le courant ne sont pas à la portée de tous, un bon niveau de plongée et une bonne forme physique sont nécessaires... ainsi qu'un bon binôme!

- Un sens commercial assez limité de Aleksandra qui nous a facturé le taxi pour aller récupérer les bagages, le repas pris en ville au lieu du bateau et des boisson en plus.. bref, des broutilles en comparaison du prix de la croisière et du prix de la journée de plongée perdue, dont le supplément pour la 4ème plongée n'a lui pas été remboursé...

 

 

Conclusion

coeurJ'ai bien envie d'y retourner, pour la richesse des fonds, les coraux, les nudibranches et les bans de poissons... et j'ai le sentiment que Komodo a encore des merveilles à découvrir en plongée!!!

 

 

Retour en haut de la page

 

© MANTA 2008 - 2011